VirtualBox

VirtualBox est un logiciel publié par Oracle permettant de créer des machines virtuelles. Vous allez y avoir recours lors des modules 305, 123, 126, 127, etc. Comme vous le voyez, créer des machines virtuelles est un procédé que vous allez souvent répéter durant votre apprentissage.

Installation du logiciel

Voici les différentes étapes à suivre pour installer le logiciel :

  • Rendez-vous sur ce site : Lien de téléchargement pour VirtualBox.
  • Choisissez ensuite le type d’OS que vous avez (Windows, Mac OS ou Linux).
  • Une fois le fichier exécutable téléchargé, ouvrez-le.
  • Suivez ensuite les instructions d’installations jusqu’à l’installation complète du logiciel.

Création d’une machine virtuelle

Il faut tout d’abord posséder une image disque (.iso) du système d’exploitation que nous voulons installer sur la machine virtuelle et Virtualbox.

  • Cliquez sur « nouvelle ».
  • Ensuite entrez un nom pour la machine et le système d’exploitation.
  • Puis donnez la taille que vous voulez pour la mémoire vive.
  • Cliquez sur « Créer un disque dur virtuelle maintenant ».
  • Nous avons le choix entre : VDI, VHD ou VMDK, nous allons choisir VDI.
  • Nous allons allouer le disque de manière dynamique.
  • Enfin, vous pouvez modifier l’emplacement et la taille de ce disque virtuel.
  • Pour créer la machine virtuelle, cliquez sur "Créer".

Configuration de la machine virtuelle

  • Activez les IO-APIC : cette option active ou désactive la virtualisation de contrôleur d’interruption programmable. Cette option doit toujours être sélectionnée.
  • Activez EFI : si cochée, elle active UEFI, si décochée, elle active le BIOS.
  • Horloge interne en UTC : si elle est activée, l’heure est en UTC, si elle est désactivée l’heure est en locale. Pour linux et ses distributions cette option devrait toujours être activée, pour Windows elle doit être désactivée.
Pour la configuration processeur, on peut attribuer un nombre de cœur pour la machine virtuelle. Le nombre de cœur dépend de celui de la machine physique. Il va de même pour la mémoire.

La page de configuration de l’affichage sert à activer l’accélération matérielle pour la 3D et la taille de la mémoire vidéo que nous mettons généralement au maximum pour les systèmes d’exploitation Windows.

La page de configuration « stockage » permet de créer des nouveaux disques durs ou d’en supprimer.

Ajouter un disque dur

  • Allez dans la page de configuration « stockage ».
  • Cliquez sur « ajouter un disque dur ».
  • Choisissez l’emplacement du disque.
  • Choisissez sa taille.
  • Choisissez le type de fichier de disque dur, dans notre cas se sera VDI.
  • Choisissez « dynamiquement alloué ».
  • Puis cliquez sur créer.

Chocolatey

Chocolatey est le gestionnaire de paquets par excellence sur Windows. Un gestionnaire de paquets permet d’installer, de désinstaller et de mettre à jour des applications tout en économisant du temps.

Les avantages d'un tel outil sont:

  • Tous les paquets (un paquet est une archive contenant les fichiers nécessaires à l’installation d’un logiciel) sont centralisé sur un seul et même serveur.
  • Tous les logiciels sont dépourvus de spyware et malwares.
  • Les dépendances sont automatiquement installées : si un logiciel a besoin d’un programme pour fonctionner (p. ex. : « Bonjour » d’Apple), le gestionnaire va l’installer automatiquement.

Pour information, Chocolatey est l’équivalent de « homebrew » sur macOS et sous Linux il y en a plusieurs, notamment « APT » et « Pacman ». Au contraire de Windows, macOs et Linux intègre tous deux, un gestionnaire de paquets par défaut.

Installation

Pour installer Chocolatey, il vous suffit d’ouvrir une interface de commande est d’entrer la commande suivante :

@"%SystemRoot%\System32\WindowsPowerShell\v1.0\powershell.exe" -NoProfile - InputFormat None -ExecutionPolicy Bypass -Command "[System.Net.ServicePointManager]::SecurityProtocol = 3072; iex ((New-Object System.Net.WebClient).DownloadString('https://chocolatey.org/install.ps1'))" && SET "PATH=%PATH%;%ALLUSERSPROFILE%\chocolatey\bin"

Visual Studio Code

Visual Studio Code est un environnement de développement open-source développé par Microsoft. Ce logiciel est maintenant une référence dans le monde de la programmation. Vous avez certainement commencé à coder du Java sur NetBeans, mais vous verrez que VS Code n’est pas si compliqué à utiliser qu’il en a l’air. VS Code se veut léger et multilingues, c’est effectivement le cas. Commençons par l’installation de Visual Studio Code.

Installation

Nous allons mettre en pratique ce que nous avons vu dans le chapitre sur Chocolatey. Maintenant que vous avez Chocolatey d’installé, nous allons l’utiliser. Pour ce faire :

  • Ouvrez une interface de commande.
  • Puis tapez la commande « choco install vscode ».
  • Vous verrez plusieurs lignes s’afficher jusqu’à ce que VS Code soit installé.
  • Une fois l’installation terminée, vous pouvez ouvrir Visual Studio Code.

Configuration

Nous allons utiliser VS Code pour faire du Java avec un gestionnaire de projet qu’on appelle Maven. Nous allons donc configurer VS Code et votre ordinateur pour que vous puissiez utiliser tout cela.

  1. Premièrement, nous allons installer Maven. Pour ce faire, entrez la commande suivante dans l’interface de commande : choco install maven Pour vérifier que Maven soit bien installé, entrez la commande « maven –version ». Si un message d’erreur s’affiche, c’est que Maven ne s’est pas installé.
  2. Ensuite, il faut installer le Java Development Kit (JDK). Entrez la commande suivante : choco install jdk11.
  3. Nous allons maintenant installer l’extension Maven sur VSCode. Entrez la commande suivante : choco install vscode-maven.
  4. Puis, nous allons installer les extensions nécessaires pour écrire du Java avec VS Code.
    • Premièrement, ouvrez Visual Studio Code.
    • Ouvrez ensuite le menu des extensions.
    • Puis entrez dans la bare de recherche « Java ».
    • Cliquez ensuite sur l’extension « Java Extension Pack » et cliquez sur « install ».
Voilà, vous êtes prêt à écrire vos premier programmes en Java.

Cisco Packet Tracer

Cisco Packet Tracer est un logiciel que l’on va utiliser durant les modules réseaux. Il va servir à simuler des composants utilisés dans une installation réseau et à apprendre à les configurer.

Pour le télécharger:

  • Rendez-vous sur le site : Lien de téléchargement pour Cisco Packet Tracer.
  • Puis connectez-vous avez le compte Cisco que l’on vous aura donné.
  • Une fois connecté, allez dans « Ressource » puis cliquez sur « Télécharger Packet Tracer ».
  • Ensuite, téléchargez la bonne version pour votre OS.
  • Après avoir téléchargé l’exe, allez dans vos downloads et ouvrez l’exécutable. Suivez les étapes jusqu’à ce que le soft soit installé.